Les Algonquins de Lac Barrière feront sentir leur présence dans la réserve faunique La Vérendrye

Les Algonquins de Lac Barrière ont l’intention d’imposer leur propre moratoire afin de protéger la population d’orignaux.

Des points de contrôle ont été installés à divers endroits sur le territoire de la réserve faunique La Vérendrye afin de faciliter la distribution de brochures visant à sensibiliser le public.

Par voie de communiqué, la communauté de Lac Barrière promet de faire sentir leur présence durant la saison de chasse à l’orignal. Les Algonquins exigent de pouvoir approuver tout nouveau plan qui sera conçu par la Sépaq et le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec dans le but d’encadrer la chasse.

Au cours des derniers mois, les Algonquins auraient sonné l’alarme auprès des représentants de la Société des établissements de plein air du Québec et du ministère pour exiger la réalisation d’une étude sur le nombre d’orignaux et l’imposition d’un moratoire sur la chasse sportive.

Une information qui a d’ailleurs été confirmée par le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Pierre Dufour :

Vous avez été témoin de quelque chose? Vous avez une nouvelle à partager avec le service de l’information de la Radio CHGA? Faites-le en cliquant ici ou en téléphonant au 819-449-9730.

Lire également

Le don de la Fondation Lucie et André Chagnon accueilli favorablement par les commissaires de la CSHBO

Logo : Fondation Lucie et André Chagnon (Groupe CNW/Fondation Lucie et André Chagnon) En juillet …

MRCVG