Actualité locale Par Louis-André Jalbert |

Les enseignants du CSSHBO votent en faveur d’un mandat de grève

Professeur racisme
Temps de lecture
2 min

Les enseignants du Centre de services scolaire des Hauts-Bois-de-l’Outaouais ont voté en faveur d’un mandat de grève par une proportion de 95 %, lundi dernier.

Les membres représentés par le Syndicat du personnel de l’enseignement des Hautes-Rivières (SPEHR), se chiffrant à quelque 450 enseignants, sont les premiers de leurs professions à se doter d’un mandat de grève au Québec.

Ce serait le personnel enseignant qui aurait fait la demande au SPEHR pour que l’association planifie une assemblée générale, en octobre dernier. La durée des négociations, qui perdurent depuis près d’une année, seraient la cause de cette solidarité professionnelle, sans compter les conditions de travail qui ce sont détériorées lors de la pandémie de la COVID-19.

Mentionnons qu’aucun débrayage ne devrait avoir lieu avant les vacances des Fêtes afin de permettre aux élèves et aux professeurs de terminer la fin d’étape. Le syndicat indique que les moyens de pression pourraient s’amorcer peu de temps après le retour en classe, en janvier prochain.

Les conventions collectives des enseignants sont échues depuis le 31 mars. Les négociations avaient été mises en pause lors du début de la pandémie, à la demande du gouvernement du Québec.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser