Actualité locale Par Marc Beaudoin |

Le vote par correspondance : le choix des municipalités

Vote par correspondance
Temps de lecture
2 min

En raison de la pandémie, les municipalités ont la possibilité de permettre aux électeurs de voter par correspondance lors des élections municipales de novembre.

C’est le cas pour les résidents de 70 ans et plus de Kazabazua. Les membres du conseil ont pris cette décision pour offrir plus de flexibilité à leurs concitoyens. Les personnes intéressées par ce mode de scrutin devront préalablement s’inscrire, comme le mentionne le maire de Kazabazua, Robert Bergeron :

Du côté de Grand-Remous, le vote par correspondance ne sera pas implanté. Seules les personnes se retrouvant dans une situation particulière auront droit à ce service, comme mentionné dans la Loi visant à faciliter le déroulement de l’élection dans un contexte pandémique. Celle-ci permet aux personnes domiciliées dans des résidences privées pour aînés, les personnes incapables de se déplacer ainsi que leur proche aidant, en plus des personnes isolées en raison de la COVID-19 d’avoir accès au vote par correspondance. Écoutons les propos de Jocelyne Lyrette, mairesse de Grand-Remous :

Rappelons que la municipalité de Bouchette n’a pas opté pour cette possibilité, alors que les aînés de Sainte-Thérèse-de-la-Gatineau pourront choisir cette méthode pour voter.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser