Bois-Franc adopte un règlement sur la salubrité

Bois-Franc possède maintenant un règlement lui permettant d’obliger les propriétaires de bâtiments en état d’insalubrité, de vétusté et de délabrement à entreprendre des travaux de réfection, de réparation ou d’entretien.

Au début du mois, les élus ont officiellement adopté un règlement portant sur la salubrité, l’occupation et l’entretien des bâtiments puisque les dispositions antérieures manquaient de mordant et étaient difficilement applicables. La mairesse de Bois-Franc, Julie Jolivette, explique pourquoi il était important d’adopter un règlement en ce sens :

Dans ce règlement, la municipalité s’attaque à des éléments comme l’encombrement, l’accumulation excessive de vieux matériaux ou de matières résiduelles ainsi qu’à la détérioration des immeubles, notamment.

C’est à l’inspecteur en bâtiment de Bois-Franc que reviendra la tâche d’appliquer le règlement. Advenant que des corrections doivent être apportées à un bâtiment suite à la visite de l’inspecteur, les propriétaires devront assumer les frais liés aux travaux et seront passibles d’une amende de 300$ et de  600$ en cas de récidive. Dans le cas d’une personne morale, les amendes seront deux fois plus élevées.

Vous avez été témoin de quelque chose? Vous avez une nouvelle à partager avec le service de l’information de la Radio CHGA? Faites-le en cliquant ici ou en téléphonant au 819-449-9730.

Lire également

Le don de la Fondation Lucie et André Chagnon accueilli favorablement par les commissaires de la CSHBO

Logo : Fondation Lucie et André Chagnon (Groupe CNW/Fondation Lucie et André Chagnon) En juillet …

MRCVG