Actualité locale Par Louis-André Jalbert |

Le Comité d’urgence offre une semaine supplémentaire au conseil d’administration de la SOPFEU

Pompier-forestier-de-la-SOPFEU-1024x678
Temps de lecture
2 min

Le dossier de la restructuration annoncée à la SOPFEU n’avance pas au goût du Comité d’urgence SOPFEU.

Toutefois, les divers représentants de la Vallée-de-la-Gatineau ont décidé de fournir une semaine supplémentaire au conseil d’administration de la SOPFEU pour répondre aux demandes du comité.

Chantal Lamarche, préfète de la MRC Vallée-de-la-Gatineau, explique les raisons pour lesquelles son équipe offre une dernière marge de manœuvre au président de la SOPFEU, Pierre Cormier :

D’après les propos de Chantal Lamarche à l’émission l’Heure Juste, mercredi midi, la majorité des demandes du Comité d’urgence SOPFEU pourrait être acceptée. Cependant, cette dernière affirme que la préservation de l’intégralité du centre régional de lutte (CRL) de la base demeure une priorité :

Mentionnons que le comité d’urgence a tenu une conférence de presse, la semaine dernière, pour offrir une mise à jour des négociations entre les deux partis dans la saga de la restructuration annoncée à la SOPFEU. La préfète de la Vallée-de-la-Gatineau a réitéré qu’une deuxième mobilisation aura lieu si l’intégralité des demandes du comité n’est pas acceptée.

Par ailleurs, les maires de la région ont désigné Dominique Lauzon, ingénieur forestier à la MRC Vallée-de-la-Gatineau, comme représentant de la région pour siéger au sein du conseil d’administration de la SOPFEU afin de mieux représenter les intérêts de la Vallée-de-la-Gatineau.

POD - Félix-Antoine

Chantal Lamarche, préfète de la Vallée-de-la-Gatineau - 5 mai

Les démarches entamées par de nombreux acteurs, concernés par la décision du conseil d’administration de la SOPFEU de revoir la gestion des opérations de la base de Maniwaki, semblent vouloir porter fruit. Cependant, les élus et le comité d’urgence SOPFEU planifient toujours une nouvelle mobilisation afin de continuer à faire pression sur la Société de protection des Forêts contre le feu.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser