Actualité locale Par Félix-Antoine Parent |

Lauzon Planchers de bois exclusif réclame une aide financière supplémentaire de la part de Québec

forest-pine-trees-log-trunks-felled-by-the-TEXCGHQ-1024x683
Temps de lecture
2 min

L’entreprise
Lauzon Planchers de bois exclusif demande à Québec une aide financière de
plusieurs millions de dollars dans le but d’écouler ses stocks de bois qui
devaient être acheminés à l’Usine Fortress de Thruso qui a cessé sa production
en octobre 2019. Sans cette aide, l’entreprise n’a pas l’intention de signer la
convention d’intégration pour les unités d’aménagement, ce qui pourrait mettre
sur la glace les travaux de récolte de bois prévus en 2020-2021.

C’est ce qu’a
appris le journal Le Droit qui a obtenu une copie d’une
lettre envoyée par les avocats de l’entreprise au ministre des Forêts, de
la Faune et des Parcs, Pierre Dufour.

Lauzon
Planchers de bois exclusif dit avoir besoin de liquidité de la part de Québec
afin d’acheminer ses quelques 125 000 mètres cubes de bois de trituration
qui n’ont pas pu être transportés vers l’usine de Thurso. L’entreprise est d’avis
que les sommes annoncés en novembre dernier par le ministère des Forêts, de la
Faune et des Parcs doivent être reconduites sans quoi la saison de récolte à
venir pourrait être compromise.

L’arrêt des
travaux de récolte de bois aurait assurément des répercussions négatives en
Outaouais et dans les Laurentides alors que de nombreux emplois y sont reliés.

Le comité de liaison de la cellule d’intervention sur la vitalité de l’industrie forestière sur lequel siège la préfète de la Vallée-de-la-Gatineau, Chantal Lamarche, adressera une demande en ce sens auprès du gouvernement de François Legault, demain.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser