Actualité locale Par Marc Beaudoin |

La Vallée-de-la-Gatineau non ciblée pour les nouvelles places en service de garde en Outaouais

Garderie
Temps de lecture
2 min

Le ministre de la Famille et ministre responsable de la région de l’Outaouais, Mathieu Lacombe, a annoncé la création de 1 182 places supplémentaires en services de garde éducatifs à l’enfance (SGEE) dans la région de l’Outaouais. Les places subventionnées créées sont le résultat de l’appel de projets lancé en octobre dernier, dans lequel le territoire de la Vallée-de-la-Gatineau n’était pas inclus.

Même sans grande surprise, Mélanie Renaud, éducatrice au CPE la Bottine à Maniwaki, trouve décevant pour la région de ne pouvoir obtenir de places supplémentaires et cela démontre encore une fois la priorisation des grands centres. Plusieurs jeunes mamans ne peuvent retourner directement au travail, en raison du manque de place en CPE. Les besoins se font sentir aussi dans la Vallée-de-la-Gatineau :

Mélanie Renaud mentionne que c’est une bonne chose que de nouvelles places soient créées, mais précise que le gouvernement doit également penser à la rétention et l’embauche d’éducatrices. Les CPE ne sont pas à l’abri de la pénurie de main-d’œuvre :

En mai dernier, le service de l’information de CHGA FM avait divulgué les estimations statistiques de l’offre et de la demande de places en services de garde, produites par le ministère de la Famille. Ces données indiquaient qu’en 2020, pour la Vallée-de-la-Gatineau, 423 parents ont fait une demande pour placer un enfant en garderie, ce qui créait un déficit de 17 places en CPE.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser