Actualité locale Par Marc Beaudoin |

La fermeture des chantiers pourrait retarder les projets et coûterait cher aux entrepreneurs de la région​​​​

jessy-smith-McPfYQCpYfw-unsplash-1024x576
Temps de lecture
1 min

Le gouvernement du Québec a suspendu les chantiers de construction non essentiels pour trois semaines, ce qui pourrait causer une grande perte financière pour l’industrie de la construction en Outaouais. Un manque à gagner qui pourrait s’élever à plusieurs millions de dollars.

Pour Michel Vallières, président des Entreprises MA-MI, la décision du premier ministre Legault est bonne, même si cela peut mettre sa compagnie en péril. M. Vallières indique qu’il continuera de travailler fort pour satisfaire la clientèle, mais que certains projets pourraient prendre du retard. 



Le président
de MA-MI dit trouver désolant d’avoir mis tous son personnel au chômage, cela
représente 12 employés.

Selon M.
Vallières, les impacts de la situation actuelle devraient créer une hausse du
prix des matériaux, que le dollar risque d’être moins bon et des taux plus
élevés, ce qui va engendrer des frais supplémentaires pour les contrats.

M. Vallières lance un appel à la population de respecter les consignes du gouvernement pour se sortir de cette crise.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser