Actualité locale Par Élizabeth Hubert |

La détresse psychologique bien présente dans la Vallée-de-la-Gatineau

détresse tenir la main aide psychologue aidant aide aider
Temps de lecture
2 min

Les derniers mois qui ont été durement marqués par la crise sanitaire de la COVID-19 ont entraîné avec eux leur lot de conséquences, en matière de santé mentale, notamment.

Avec la hausse des cours en ligne et de l’isolement social, celle des jeunes en a été particulièrement affectée. La directrice générale de Suicide détour, Carole St-Amour, mentionne avoir remarqué une forte baisse en ce qui a trait à la confiance envers leur image corporelle, malmenée par les réseaux sociaux, ainsi qu’une forte hausse des tendances d’automutilation.

Néanmoins, si l’organisme a mis en place plusieurs ateliers de préventions sur ces sujets, madame St-Amour dit ne pas avoir constaté une hausse des appels logés auprès de Suicide détour :

Mme St-Amour rappelle l’importance d’appeler l’organisme, ou toutes autres ressources comme la ligne d’Info Santé 811, si un besoin  de parler se fait ressentir.

Du côté de Voix et Solidarité des aidants naturels de la Vallée-de-la-Gatineau, la directrice de l’organisme Nancy Boudrias mentionne également avoir observé une forte hausse de la détresse psychologique tant chez les aidants naturels que chez les aînés :

Pour aider à repérer la détresse psychologique chez les aînés et les proches aidants, madame Boudrias note que des appels d’amitié à domicile ont été mis en place. Elle invite également les aidants naturels qui en ressentent le besoin à contacter la ligne Info aidant 1 855 352-7784.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser