Actualité locale Par Louis-André Jalbert |

Fermeture du Resto Chez Nath de Messines

Logo-Chez-Nath
Temps de lecture
1 min

La pénurie de main-d’œuvre aura eu raison d’un autre commerce val-gatinois alors que le Resto Familial Chez Nath a définitivement fermé ses portes, hier.

Nathalie Lapointe, propriétaire du restaurant situé à Messines depuis plus d’une quinzaine d’années, indique qu’elle n’était plus en mesure de combler le manque de personnel dans son entreprise.

Celle-ci confirme avoir effectué des journées de 16 h de travail depuis les deux dernières années pour lui permettre d’offrir un service adéquat à sa clientèle. Aujourd’hui, Nathalie Lapointe dit ne plus pouvoir garder le cap, malgré un chiffre d’affaires au-delà de ses attentes.

Ce n’est pas le premier commerce qui ferme ses portes en raison de la pénurie de main-d’œuvre dans la Vallée-de-la-Gatineau. Plus récemment, l’entreprise Matériaux Bonhomme de Maniwaki a mis la clé sous la porte après plus de 60 ans d’activités.

En juillet dernier, Martin St-Jacques, propriétaire du Resto Pub Le Rabaska et de l’Auberge du Draveur, confiait que plusieurs entrepreneurs de la région se pencheraient sur les programmes gouvernementaux pour recruter à l’extérieur du pays.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser