Actualité locale Par Louis-André Jalbert |

Des formations accélérées pourraient être offertes dans d’autres domaines

maternelle-ecole-1024x723
Temps de lecture
2 min

L’été dernier, le gouvernement Legault avait pris l’initiative de mettre en place des formations accélérées pour pallier à la pénurie de préposés aux bénéficiaires dans nos CHSLD.

Ces formations ayant connu un certain succès, Québec pourrait bien appliquer cette méthode dans d’autres secteurs selon un rapport de l’Institut du Québec, remis le 1er septembre 2020.

Afin de stimuler le retour à l’emploi et à réduire les pénuries de main-d’œuvre, des formations accélérées pourraient être offertes, entre autres, en enseignement, en soins infirmiers et pour les soins à domicile.

Sans nécessairement pouvoir répondre avec certitude à la question, Robert Bussière, député de Gatineau, mentionne, avec prudence, que le gouvernement pourrait pencher vers cette direction :

Le ministre de l’éducation, Jean-François Roberge, affirme que la pénurie de main-d’œuvre  en enseignement qui sévit dans les écoles du Québec sera son plus grand défi en 2020.

Il n’a pas chiffré la pénurie, mais en septembre dernier, son ministère avait calculé qu’il manquait au moins 360 enseignants pour combler les besoins dans les écoles du Québec.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser