De nouveaux joueurs intéressés à rejoindre la corporation du parc régional du lac 31-milles

La MRC d’Antoine-Labelle et la municipalité de Notre-Dame-de-Pontmain ont récemment démontré un intérêt à rejoindre la corporation du parc régional du lac 31-milles.

Les maires de cette MRC et les membres du conseil municipal de Notre-Dame-de-Pontmain ont chacun adopté des résolutions d’intentions à cet effet.

La mairesse de Notre-Dame-de-Pontmain, Francine Laroche, dont la municipalité borde le lac 31-milles, indique que plusieurs raisons expliquent l’intérêt de son conseil à rejoindre la corporation :

Au cours des prochains mois, des démarches seront entreprises afin que la municipalité de Notre-Dame-de-Pontmain rejoigne l’organisation au même titre que les municipalités de Sainte-Thérèse-de-la-Gatineau, Bouchette et que la Ville de Gracefield. À ce moment, la municipalité contribuerait financièrement au budget de la corporation :

À la fin septembre, lors de l’inauguration du poste d’accueil de la corporation du parc régional du lac 31-milles, le président du conseil d’administration, Roch Carpentier, avait déclaré qu’une personne ressource sera embauchée afin de guider l’organisation dans ce processus visant à établir un partenariat qui inclurait les partenaires val-gatinois de l’organisation ainsi que Notre-Dame-de-Pontmain et la MRC d’Antoine-Labelle.

Vous avez été témoin de quelque chose? Vous avez une nouvelle à partager avec le service de l’information de la Radio CHGA? Faites-le en cliquant ici ou en téléphonant au 819-449-9730.

Lire également

Ajout de gestionnaires à l’hôpital de Maniwaki

Dans les dernières années, de nombreuses personnes ont critiqué les changements qu’a entrainés l’entrée en …

MRCVG