Actualité locale Par Félix-Antoine Parent |

Bouchette payera la facture Internet de l’un de ses conseillers le temps de la pandémie

Yvon-Pelletier-Bouchette
Temps de lecture
2 min

Plusieurs conseils municipaux à travers la province ont dû avoir recours à des services de téléconférence pour tenir les assemblées publiques et les rencontres des divers comités afin de respecter la distanciation sociale. L’utilisation de ce type de service requiert une connexion Internet.

Dans la municipalité de Bouchette, les plus récentes rencontres se sont tenues par téléconférence. Cependant, le conseiller au siège #3 dans la municipalité de Bouchette, Yvon Pelletier, ne possédait pas une connexion Internet. Pour cette raison, les membres du conseil ont résolu de lui allouer une allocation couvrant les frais de son service Internet, et ce, le temps de la pandémie.

Les élus de Bouchette justifient cette décision par le fait que le besoin du conseiller Pelletier d’utiliser une connexion Internet découle directement des mesures mises en place par le gouvernement dans le but de freiner la propagation de la COVID-19.

Cette allocation temporaire s’ajoute à l’allocation de dépense que reçoit déjà le conseiller, comme chaque élu municipal à travers le Québec, à titre de dédommagement pour la partie des dépenses inhérentes à son poste qu’il ne peut se faire rembourser conformément à la Loi sur le traitement des élus municipaux.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser