Zone inondable : modification des délimitations du territoire

Chemin Ruisseaux des cerises à Gracefield Crédit photo : Jonathan Samson

Le gouvernement du Québec a instauré un décret instituant une zone d’intervention spéciale afin de favoriser une gestion plus rigoureuse des zones inondables.

Dans ce dossier, le gouvernement Legault a finalement apporté des ajustements à ses cartes géographiques et exclut une trentaine de municipalités du gel de construction tel qu’annoncé à la mi-juin.

Au total, 783 municipalités sont maintenant visées par cette zone, où est instauré un moratoire sur la construction de nouveaux bâtiments et sur la reconstruction de bâtiments détruits par une inondation.

Ce territoire couvre l’ensemble des zones inondables 0-20 ans et les zones des crues printanières de 2017 et 2019. Le gouvernement indique que ce décret tient compte des commentaires recueillis à la suite des assemblées publiques de consultations.

Notons que plus de 5 600 personnes y ont participé. Le conseil des maires de la MRC de la Vallée-de-la-Gatineau avait également dénoncé la toute première délimitation du territoire qui avait été dévoilé par Québec.

La carte des territoires inondés lors des crues printanières de 2017 et de 2019 a donc été ajustée.

Rappelons que de nombreuses municipalités de la Vallée-de-la-Gatineau sont concernées par ce dossier.

Lire également

Bris d’aqueduc sur la rue Commerciale à Maniwaki

En début de soirée samedi, un bris d’aqueduc a provoqué une interruption en eau sur …

MRCVG