Actualité locale Par Félix-Antoine Parent |

William Amos parle de la légalisation prochaine du cannabis

Cannabis-extérieur-300x169
Temps de lecture
2 min

En juillet 2018, il sera légal pour les Canadiens de plus de 18 ans de consommer du cannabis à des fins récréatives.

Cet enjeu de société soulève des questionnements chez plusieurs personnes d’un bout à l’autre du pays.

Le député fédéral de Pontiac, William Amos, est d’ailleurs conscient des préoccupations que génère cet enjeu ici même dans la Vallée-de-la-Gatineau. C’est pourquoi il a tenu à organiser, en septembre, une consultation publique sur cette question.

Par contre, il est d’avis que la prohibition du cannabis a engendré le trafic illégal de cette substance, sans pour autant éloigner ce produit des jeunes. Voici les commentaires de William Amos :

La légalisation du cannabis sera accompagnée par un renforcement des lois portant sur la conduite avec les facultés affaiblies par l’alcool ou la drogue.

Selon le projet de loi présenté par le fédéral, les provinces pourront aller plus loin dans le contrôle et l’encadrement de la consommation de cannabis. Dans un accord conclu en décembre dernier, le ministre des Finances du Canada, Bill Morneau, a accepté de verser 75% des revenus de la taxe sur la vente de cannabis aux provinces. S’il est difficile de savoir combien les municipalités du Québec recevront de ces redevances, le député Amos avance qu’elles devront fort probablement être investies en santé publique :

Rappelons qu’au départ, la date du 1er juillet avait été évoquée comme potentielle entrée en vigueur du cannabis. Par contre, la ministre responsable de l’encadrement de la légalisation de la marijuana au gouvernement du Québec, Lucie Charlebois, est d’avis qu’il est possible que le fédéral légalise le cannabis avant la fête du Canada.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser