Actualité locale Par Louis-André Jalbert |

Une saison difficile pour les producteurs de sirop d’érable de la Vallée-de-la-Gatineau

Sirop érable
Temps de lecture
2 min

Les acériculteurs de la Vallée-de-la-Gatineau sont demeurés sur leur faim lors de la plus récente saison de récolte de sirop d’érable.

En effet, l’Outaouais a vécu un hiver doux comparativement aux années précédentes. La météo étant un facteur primordial dans la production d’eau d’érable, mère nature n’a tout simplement pas collaboré avec les producteurs, comme l’explique Mario Bélisle, co-propriétaire de La Sucrerie Beaubel :

Toutefois, ce phénomène n’inquiète pas M. Bélisle puisque son entreprise prévoit ses activités sur plusieurs années. On l’écoute :

Tout comme ses collègues, La Sucrerie Beaubel fait partie de la fédération des Producteurs et productrices acéricoles du Québec. Cette association protège les entreprises dont la récolte est plus faible qu’habituellement.

Par ailleurs, la fédération tient une réserve de sirop d’érable pouvant fournir les consommateurs pour une année complète. Dans un scénario où cette réserve s’amincirait rapidement, les producteurs n’auront qu’à augmenter le nombre d’entailles sur leurs érables.

Mentionnons que la récolte a été excellente dans l’est du Québec, alors que des températures plus froides se font toujours ressentir dans ce secteur.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser