Actualité locale Par Louis-André Jalbert |

Une pétition pour empêcher le déménagement de la SOPFEU amasse des centaines de signatures

Pompier-forestier-de-la-SOPFEU-1024x678
Temps de lecture
2 min

Georges Lafontaine, conseiller en relation publique pour le Conseil tribal de la nation algonquine, a lancé une pétition sur les réseaux sociaux dans le but de mobiliser la population de la Vallée-de-la-Gatineau pour contrer la réorganisation annoncée par le conseil d’administration de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU).

Ayant vécu une situation identique il y a une trentaine d’années, M. Lafontaine estime que la population doit se faire entendre et dénoncer la restructuration en cours. On l’écoute :

Par ailleurs, l’ancien journaliste originaire de la Vallée-de-la-Gatineau invite Kitigan Zibi à se joindre à la danse alors que plusieurs emplois sont à l’enjeu à l’intérieur de la communauté. Selon lui, la restructuration de la SOPFEU est un dossier qui peut rapprocher tout un chacun :

En quatre journées, la pétition a amassé près de 3 950 signatures.

Mentionnons que plusieurs craignent que la restructuration de la SOPFEU entraîne des pertes d’emploi et des conséquences sur la protection du territoire en cas d’incendie de forêt.

De son côté, le bureau du député Bussière a fait paraître un communiqué de presse, lundi avant-midi, afin de rassurer la population. Le député Bussière rappelle que la SOPFEU a donné l’assurance que les ajustements à la structure organisationnelle n’entraîneront aucune fermeture et n’aura pas de conséquence négative sur les emplois. Au contraire, il mentionne que l’organisation prévoit ajouter 100 nouveaux pompiers d’ici 2025 à travers la province et que la Vallée-de-la-Gatineau en bénéficiera.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser