Une personne sur 8 quitte l’urgence de Maniwaki sans avoir obtenu une consultation

12,7% des personnes qui se présentent à l’urgence de l’hôpital de Maniwaki quittent avant d’avoir obtenu une consultation médicale, selon des informations obtenues par Le Droit en vertu de la loi sur l’accès à l’information.

Cette donnée situe l’hôpital de Maniwaki très près de la moyenne régionale qui était de 13,6% en 2018-2019. L’urgence de l’hôpital de Papineau affiche aussi un taux de départ de 12,7%.

Les chiffres obtenus par Le Droit indiquent que cette proportion grimpe à 18,7% à Hull et à 20,4% à Gatineau. Le CISSS de l’Outaouais explique que la pénurie de médecins a contribué à la hausse du nombre de départ avant une consultation médicale vécut cette année.

Pour sa part, l’urgence de Wakefield affiche un taux de 8,7%, un chiffre qui descend à 6,5% à l’urgence de l’hôpital de Shawville, soit le plus bas dans l’ensemble de l’Outaouais.

Au total, un peu plus de 22 000 personnes se sont présenté dans les urgences de l’Outaouais l’an dernier avant de quitter sans avoir vu un médecin, une hausse de 1,5% par rapport à l’année précédente.

Vous avez été témoin de quelque chose? Vous avez une nouvelle à partager avec le service de l’information de la Radio CHGA? Faites-le en cliquant ici ou en téléphonant au 819-449-9730.

Lire également

Bris d’aqueduc sur la rue Commerciale à Maniwaki

En début de soirée samedi, un bris d’aqueduc a provoqué une interruption en eau sur …

MRCVG