Une nouvelle «prestation canadienne d’urgence» pour soutenir les citoyens et les entreprises

William Amos, député libéral de la circonscription de Pontiac, a été sélectionné afin de prendre part à l’adoption d’un budget d’urgence à la Chambre des communes, plus tôt cette semaine.  

Parmi les mesures adoptées, le député de Pontiac a tenu à souligner l’introduction de la prestation canadienne d’urgence qui permettra de fournir 500$ par semaine, pour un total de 2 000$ par mois aux citoyens qui se retrouvent sans emploi en raison de la crise provoquée par la Covid-19.

Il a aussi mentionné que son gouvernement augmentera l’allocation canadienne pour enfants de 300$ par enfant pour l’année de prestation 2019-2020, qu’il mettra en place un paiement spécial pour le crédit pour la TPS pour les familles et les individus à revenu faible.

Pour les petits employeurs, une subvention salariale de 3 mois leur sera accordée, ce qui leur permettra d’obtenir jusqu’à 10% du salaire de leurs employés, et ce, jusqu’à concurrence de 25 000$ par employeur.

Le député Amos indique qu’un moratoire de 6 mois a été instauré pour le remboursement de prêts d’études canadiens et qu’une somme d’un demi-milliard de dollars sera investie pour soutenir le domaine de la santé avec l’achat de ventilateurs, de masques et de lits d’hôpitaux, notamment.

Les agriculteurs de la Vallée-de-la-Gatineau ne seront pas en reste, comme le souligne le député Amos :

 M. Amos précise que l’essentiel est de protéger le peuple canadien et qu’il est présent pour la Vallée-de-le-Gatineau.

Le député est conscient que les prochaines semaines seront éprouvante mais assure qu’il y aura beaucoup de collaboration avec les partis de l’opposition et les provinces, dont celle du Québec.

Vous avez été témoin de quelque chose? Vous avez une nouvelle à partager avec le service de l’information de la Radio CHGA? Faites-le en cliquant ici ou en téléphonant au 819-449-9730.

Lire également

Les premiers cas de la COVID-19 seraient détectés dans la Vallée-de-la-Gatineau

Source: Unsplash La région de l’Outaouais compte maintenant 85 cas de la COVID-19, ce qui …

MRCVG