Actualité locale Par Marc Beaudoin |

Une mauvaise ventilation pourrait contribuer à la propagation de la COVID-19 dans les écoles

Commission-scolaire-des-Hauts-Bois-de-lOutaouais-CSHBO
Temps de lecture
1 min

Le Plan québécois des infrastructures 2020-2030 révèle qu’au Québec, plus d’une école sur deux est en mauvais état ou en très mauvais état et la ventilation fait partie des éléments inadéquats. La Santé publique a démontré l’importance de bien ventiler les espaces fermés afin de limiter la propagation de la COVID-19 dans les lieux intérieurs et recommande que l’entretien de la ventilation soit fait annuellement.

Les écoles du centre de services scolaire des Hauts-Bois-de-l’Outaouais subissent un entretien régulier de leur ventilation et les portes et les fenêtres ayant atteint leur fin de vie utile sont remplacés. Denis Rossignol, directeur du CSSHBO explique :

Pour les écoles qui ne possèdent pas de système de ventilation mécanique, une directive est émise aux membres du personnel d’ouvrir les portes et les fenêtres pour s’assurer que le changement d’air se produise régulièrement.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser