Actualité locale Par Marc Beaudoin |

Une conseillère de la ville de Maniwaki devient membre du comité permanent sur les violences à caractère sexuel de l’UQO

Madeleine Lefebvre
Image tirée de Facebook
Temps de lecture
1 min

Madeleine Lefebvre, conseillère à la ville de Maniwaki, siégera dorénavant au comité permanent sur les violences à caractère sexuel de l’Université du Québec en Outaouais (UQO).

Le rôle du comité est de s’assurer de mettre en œuvre la politique contre la violence à caractère sexuel, adoptée en 2018, en déployant des actions et en mettant en place des campagnes de prévention et de sensibilisation auprès de la communauté universitaire. Madeleine Lefebvre est bien heureuse que sa candidature ait été retenue. Écoutons ses propos :

Mme Lefebvre est membre à titre d’étudiante, puisqu’elle effectue actuellement un doctorat en science sociale. Elle apprécie le travail qui a été effectué dans les deux dernières années et veut contribuer à la poursuite de la mission que le comité s’est donnée :

Une enquête réalisée en 2016 auprès des étudiants universitaires du Québec démontre que 37% des répondants ont subi de la violence à caractère sexuel depuis leur arrivée à l’université.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser