Actualité locale Par Simon Deschamps |

Un plaisancier renvoyé chez lui par la SQ, alors qu’il campait près du réservoir Baskatong à Grand-Remous

Drapeau-SQ
Temps de lecture
2 min

Un résident de Salaberry-de-Valleyfield, en Montérégie, a été interpellé par les policiers à Grand-Remous vendredi le 8 mai, alors qu’il campait dans son véhiucle à proximité de la rampe de mise à l’eau du chemin Dan-Lunam.  Il était sur les lieux  depuis quelques jours, en attendant de pouvoir mettre son ponton  à l’eau pour pouvoir y faire une balade.

La mairesse de Grand-Remous Jocelyne Lyrette a fait savoir que des citoyens lui ont fait part de la situation.  C’est elle-même qui a appelé les policiers. La voici qui raconte la suite de l’histoire.



Les policiers de la Sûreté du Québec ont rencontré l’individu et il a collaboré avec eux avant de quitter les lieux. Le sergent Marc Tessier a fait savoir à CHGA par courriel  qu’un rapport d’infraction générale pourrait être transmis au Directeur des poursuites criminelles et pénales pour une analyse. 

Cet incident s’est produit alors que les points de contrôle policiers aléatoires étaient toujours en place au Québec. Ils ont depuis été levés en Outaouais depuis le 11 mai.

Mme Lyrette indique que les policiers ont également dû intercepter dans sa municipalité plusieurs personnes qui sont allées dans les campings, qui sont fermés en raison de la COVID-19. Ces interventions, dit-elle, préoccupent ses citoyens qui sont inquiets par rapport à la propagation du virus.

Malgré la levée des barrages routiers, la SQ recommande aux automobilistes de faire leurs déplacements en respect des mesures gouvernementales et de les faire seulement lorsque c’est nécessaire.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser