Actualité locale Par Natacha Desjardins |

Situation financière de plus en plus difficile à la Coopérative de solidarité de la Forêt de l’Aigle

Fichier-16-03-11-07-51-29-300x225
Temps de lecture
2 min

Après neuf mois d’attentes, la Coopérative de solidarité de la Forêt de l’Aigle a reçu mardi une réponse négative du Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec concernant leur demande de délégation de gestion forestière.

Ce refus engendrait une possible faillite pour cette coopérative de la Vallée-de-la-Gatineau qui espérait cette coupe forestière pour se remettre sur pied financièrement.

Le président de la CSFA, Denis Gendron, ne cache pas sa déception :

En janvier dernier, la municipalité de Cayamant a contacté le ministère pour mentionner qu’elle maintenait sa demande pour se voir déléguer la gestion de ce territoire selon un courriel de Luc Mageau du ministère de la Direction de la gestion des forêts de l’Outaouais.

Comme les deux demandes sont demeurées actives, un plan d’affaires a été demandé aux deux organisations ayant manifesté leur volonté d’aller de l’avant avec la délégation, soit la CSFA et la municipalité de Cayamant.

Lorsque cela est possible, le ministère privilégie la délégation de gestion forestière à des organisations publiques selon le courriel de monsieur Mageau comme l’explique le président de la Coopérative de solidarité de la Forêt de l’Aigle, Denis Gendron :

Nous avons contacté la mairesse de Cayamant, Chantal Lamarche, pour connaitre le point de vue de la municipalité dans ce dossier. Celle-ci n’était pas disponible hier, mais un rendez-vous téléphonique est prévu aujourd’hui.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser