Santé : la Vallée-de-la-Gatineau pourrait avoir son conseil d’administration

Dans son rapport déposé à la fin janvier, le mandataire spécial, Sylvain Gagnon, nommé par Québec dans le but de faire la lumière sur les inquiétudes soulevées en santé en Outaouais, a recommandé la formation de conseils d’administration à l’échelle locale afin de redonner du pouvoir aux régions.

La préfète de la MRC de la Vallée-de-la-Gatineau, Chantal Lamarche, qui suit ce dossier de prêt, voit cette recommandation d’un bon œil. Cette dernière mentionne travailler activement afin que cette recommandation soit appliquée. Chantal Lamarche est d’avis que la formation d’un conseil d’administration dans la région permettrait de faire valoir les préoccupations soulevées dans la Vallée-de-la-Gatineau :

Selon les dispositions actuellement en vigueur, les membres des futurs conseils d’administration locaux devraient être nommés par les administrateurs du C.A. du Centre intégré de santé et de Services sociaux, ce qui ne plaît pas à la préfète Lamarche :

Chantal Lamarche souhaite que ce futur conseil d’administration soit composé de personnes provenant de plusieurs horizons et non seulement provenant du domaine de la santé. Celle-ci poursuit d’ailleurs ses rencontres mensuelles avec les dirigeants du CISSS de l’Outaouais afin de se tenir au parfum de l’ensemble des décisions touchant la Vallée-de-la-Gatineau.

Lire également

Maniwaki et le CISSSO endiguent le Foyer Père Guinard

Des employés de la ville de Maniwaki et du Centre intégré de Santé et de …

MRCVG