Actualité locale Par Simon Deschamps |

Sainte-Thérèse-de-la-Gatineau aimerait doter ses pompiers volontaires de feux clignotants verts

gyrophare-vert
Temps de lecture
2 min

Afin que les pompiers volontaires de Sainte-Thérèse-de-la-Gatineau soient
plus visibles lorsqu’ils se rendent sur un lieu d’intervention, la Municipalité
aimerait qu’ils puissent avoir des feux clignotants verts à bord de leur
véhicule.

En 2016, la MRC des Collines-de-l’Outaouais conjointement avec la
MRC de Bécancour participaient à un projet pilote visant à  évaluer si l’utilisation du feu vert
clignotant peut améliorer le temps de réponse des pompiers à temps partiel du
Québec. Le projet-pilote du ministère de la Sécurité publique devait
s’échelonner sur trois ans.

Lors de la
dernière séance du conseil municipal de Sainte-Thérèse-de-la-Gatineau, les élus
ont demandé à avoir une mise à jour concernant cette étude. Si les résultats
sont concluants, la Municipalité aimerait faire l’acquisition de cet objet
lumineux pour ses pompiers.

Voici les
commentaires du maire de Sainte-Thérèse-de-la-Gatineau, Roch Carpentier.



Près de  300 pompiers ont participé
au projet-pilote. Selon les participants, rien ne suggère qu’il y ait eu des
accidents, des contraventions ou des plaintes.

 Le gyrophare vert ne permet pas
aux pompiers d’aller plus vite au volant de leur voiture personnelle, mais
permet aux automobilistes de se tasser et de laisser passer l’intervenant
d’urgence.

Au Canada, l’Ontario et l’Alberta autorisent le gyrophare vert sur le véhicule des pompiers volontaires. En Saskatchewan, le gyrophare est de couleur rouge. En Nouvelle-Écosse, seuls le chef pompier et son adjoint ont droit à un gyrophare sur leur voiture personnelle.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser