Actualité locale Par Alex Meunier |

Retour sur un des grands dossiers touchant les Premières Nations

Sûreté-du-Québec-262x300
Temps de lecture
1 min

Le dossier des femmes autochtones qui auraient été agressées, à Val-d’Or, par des policiers de la Sûreté du Québec a eu l’effet d’une bombe cet automne. Tout le Québec a entendu parler des récits d’horreur impliquant de jeunes femmes autochtones et des représentants de la loi et l’ordre.

La ministre de la Justice, Stéphanie Vallée, rappelle quelques-unes des actions prises par son gouvernement depuis l’éclosion de cette crise :

Stéphanie Vallée reconnait qu’à la veille de 2016, il subsiste encore du racisme envers les différents peuples des Premières Nations :

Mentionnons que le dossier des femmes autochtones à Val-d’Or se serait trouvé sur les bureaux du ministère de la Sécurité publique depuis le mois de mai dernier. Ce n’est que cet automne, après la diffusion du reportage à la télévision nationale, que l’histoire a été révélée. C’est également ce dossier qui a poussé la ministre Lise Thériault à prendre un congé de maladie.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser