Actualité locale Par Louis-André Jalbert |

Réserve faunique La Vérendrye : le verdict devrait tomber d’ici la fin du mois

Orignal-2-1024x684
Temps de lecture
2 min

Un maximum de deux rencontres supplémentaires a été fixé pour prolonger les négociations entre le gouvernement du Québec et le comité algonquin sur l’orignal concernant la gestion du cheptel d’orignaux dans le secteur de la réserve faunique La Vérendrye.

Selon les informations partagées par Lucien Wabanonik, conseiller pour la communauté de lac Simon et négociateur siégeant sur le comité algonquin sur l’orignal, le gouvernement du Québec aurait démontré une ouverture quant à l’implantation d’un moratoire sur la chasse sportive à l’orignal dans le secteur visé. On l’écoute :

Mentionnons qu’une « offre de la dernière chance » a été déposée, jeudi dernier, par les communautés algonquines. Lucien Wabanonik affirme que son équipe aurait diminué la durée du moratoire sur la chasse sportive à l’orignal. Toutefois, le territoire touché par cette mesure n’a pas encore été spécifié :

Il ne serait pas impossible que les négociations se prolongent jusqu’au mois d’avril. Cependant, Lucien Wabanonik confirme que le comité algonquin sur l’orignal n’a pas l’intention de continuer les pourparlers si Québec manque de sérieux dans ces démarches.

Mentionnons qu’une rencontre a eu lieu, jeudi dernier, entre des représentants du gouvernement du Québec et les membres du Comité algonquin sur l’orignal pour tenter de dénouer l’impasse qui persiste depuis des mois. Aux dires des négociateurs algonquins, il s’agissait de la rencontre de la dernière chance.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser