Actualité locale Par Louis-André Jalbert |

Réserve faunique La Vérendrye : impasse dans les négociations

Orignal-2-300x200
Temps de lecture
2 min

Les négociations entre le gouvernement du Québec et les communautés algonquines concernant la gestion du cheptel d’orignaux dans la réserve faunique La Vérendrye se retrouvent dans une impasse.

C’est ce que rapporte le plus récent communiqué du comité algonquin sur l’orignal.

Selon le comité, l’arrivée du ministre responsable des Affaires autochtones, Ian Lafrenière, n’aurait rien changé à la position de Québec dans ce dossier, qui offrirait la même proposition que le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP), Pierre Dufour, déposée en août 2020.

Par ailleurs, le communiqué rapporte que les négociateurs des communautés algonquines se demandent s’il y a une réelle volonté du gouvernement québécois de mettre un terme au conflit.

Mentionnons que le 8 mars dernier, tous les chefs des communautés algonquines de la province ont réitéré leur demande d’imposer un moratoire sur la chasse sportive à l’orignal dans la réserve faunique La Vérendrye.

L’équipe de négociation algonquine présentera une contre-proposition à Québec dans les prochains jours et tentera d’offrir une dernière chance aux négociations en poursuivant les rencontres avec Québec jusqu’à la fin mars.

Rappelons qu’au terme d’une rencontre le 16 novembre dernier, les deux partis avaient convenu de reporter à mars 2021 le tirage au sort pour la chasse réalisée par la Sépaq dans la réserve faunique La Vérendrye. Selon les communautés, le MFFP envisage de procéder au tirage des permis de chasse d’ici peu.

Le service de l’information tentera d’obtenir des commentaires concernant ce dossier.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser