Actualité locale Par Louis-André Jalbert |

Réserve faunique La Vérendrye : augmentation de la récolte d’orignaux malgré les manifestations

orignal-1024x680-1512406724
Temps de lecture
2 min

Bien que la zone 10 Ouest (Vallée-de-la-Gatineau) et la zone 12 (Réserve faunique La Vérendrye) ont été le théâtre de manifestations des communautés algonquines, on observe une augmentation de la récolte d’orignaux en 2020 comparativement à l’année précédente, selon les données du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

Ce sont 327 orignaux qui ont été récoltés dans la zone 10 Ouest, en 2020, contre 318 en 2019.

Pour ce qui est de la réserve faunique La Vérendrye et des territoires avoisinants, la récolte est passée de 204 à 202 lors de la dernière année. Toutefois, en excluant la réserve, les chiffres démontrent que la récolte dans les pourvoiries a été plus fructueuse, en 2020, avec 172 orignaux abattus. Il s’agit d’une augmentation de 28.

André Dumont, biologiste au MFFP pour le secteur de l’Outaouais, considère que ces données démontrent une stabilité à l’intérieur du cheptel d’orignaux dans la région :

Lucien Wabanonik, négociateur, conseiller et membre de la communauté de lac Simon, estime que ces résultats ne sont pas synonymes de stabilité :

Rappelons que le Conseil tribal de la nation algonquine Anishinabeg a déposé sa contre-proposition au gouvernement du Québec dans la foulée des négociations concernant la gestion du cheptel d’orignaux dans la réserve faunique La Vérendrye. Aucun détail n’a été dévoilé publiquement, pour le moment.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser