Québec tente de favoriser la relève en chasse et pêche

Les permis de chasse au petit gibier et de pêche qui sont disponibles dès aujourd’hui coûteront désormais moins cher alors que Québec annule la hausse du prix de ces permis.

Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec, Pierre Dufour, en a fait l’annonce, hier, à l’occasion de l’ouverture du Salon plein air, chasse, pêche et camping de Québec. Ces mesures promises par le premier ministre du Québec, François Legault, visent à favoriser la relève en chasse et pêche après que le gouvernement ait constaté une diminution importante du nombre de permis vendus entre 2014 et 2018.

Concrètement, le coût du permis de chasse au petit gibier passera de 24,82$ à 21,01$ alors que celui du permis de pêche passera à 22,79$, une diminution de 26% par rapport à l’an dernier.

Cette annonce fait suite à un constat frappant. Entre 2014 et 2018, le nombre permis de chasses au petit gibier vendu au Québec a diminué de près de 120 000. Durant la même période, ce sont plus de 20 000 permis de pêche de moins qui ont été vendus en province.

Le ministre Dufour a également profité de son passage au Salon plein air, chasse, pêche et camping de Québec pour annoncer que la pêche au bar rayé sera permise pour la saison 2019-2020, dans certaines rivières du Québec qui se déversent dans la zone 21.

Notons que la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs, la Fédération des pourvoiries du Québec et la Sépaq saluent ces initiatives annoncées par le gouvernement Legault.

Lire également

Maniwaki et le CISSSO endiguent le Foyer Père Guinard

Des employés de la ville de Maniwaki et du Centre intégré de Santé et de …

MRCVG