Les contes de mamie

Projet de loi abolissant les commissions scolaires : Des parents interpellent le député Bussière

Source: Unsplash

Des parents ont interpellé le député de Gatineau, Robert Bussière, dans une lettre pour lui faire part de leurs préoccupations concernant le projet de loi 40 qui prévoit l’abolition des commissions scolaires pour les transformer en centres de service.

Six mères de la Vallée-de-la-Gatineau sont signataires de la lettre envoyée au député.

Elles demandent à M. Bussière de faire entendre leur message au ministre de l’Éducation Jean-François Roberge. Selon elles, le projet de loi met en péril les services de proximité, les emplois en éducation en région et la pérennité des petits villages.

Mélissa Vachon, signataire de la lettre et membre fondatrice de l’école à volet alternatif de Blue Sea, estime primordiale la présence des commissaires scolaires pour soutenir la création de projets en éducation dans la région.

Les signataires craignent que les écoles de région ne soient pas représentées dans les nouvelles instances proposées par le ministre de l’Éducation. Elles s’inquiètent également que par manque de temps les parents ne s’impliquent pas sur ces conseils d’administration. Elles redoutent que les services aux élèves souffrent des changements.

Malgré la fin des consultations parlementaires sur le projet de loi 40, qui se sont conclues à la mi-novembre à Québec, Mme Vachon a trouvé important d’envoyer cette lettre puisque tant que le projet de loi n’est pas adopté les élus peuvent toujours changer d’avis.

CHGA a interpellé le député Robert Bussière pour recueillir sa réaction à cette mobilisation des parents concernant le projet de loi 40.

Vous avez été témoin de quelque chose? Vous avez une nouvelle à partager avec le service de l’information de la Radio CHGA? Faites-le en cliquant ici ou en téléphonant au 819-449-9730.

Lire également

Plusieurs pannes d’Hydro-Québec de répertoriées dans la Vallée-de-la-Gatineau

Des milliers d’abonnés d’Hydro-Québec sont toujours privés de courant dimanche matin à la suite des …

MRCVG