Actualité locale Par Simon Deschamps |

Pour répondre à la demande, le Pain quotidien reprendra du service

open-a-can-with-fork-PDUM3WD-scaled-e1584731985722-1024x1013
Temps de lecture
2 min

Pour pallier
aux besoins alimentaires de leurs bénéficiaires, le Pain quotidien de Maniwaki
offrira à nouveau le service de dépannage alimentaire à compter du 25 mars dès
13h.

L’organisme
avait annoncé la semaine dernière qu’il suspendait ses activités relativement
aux mesures pour limiter la propagation de la COVID-19 et parce que leur
main-d’œuvre bénévole est âgée de plus de 70 ans et que celle-ci doit s’isoler
de la société.

L’organisme
a réussi à trouver d’autres bénévoles, moins à risques et a mis en place des
mesures pour se conformer aux consignes gouvernementales pour contrer la pandémie.  Voici la précision avec la responsable du
Pain quotidien, Marjolaine Piché.



Pour les bénéficiaires de 70 ans et plus, Mme Piché explique que ces gens
pourront bénéficier du service sans se présenter sur les lieux. Une personne
avec une lettre de procuration pourra récupérer le contenu du panier pour eux.

L’aide alimentaire offerte équivaudra à une période de deux semaines. Par
ailleurs, la responsable du Pain quotidien avertit les gens que le contenu des
paniers de denrées sera moins élaboré que lors des distributions alimentaires
effectuées en temps normal.

 Moisson Outaouais continuera de
distribuer des denrées alimentaires à ses partenaires dans la
Vallée-de-la-Gatineau, bien qu’elle s’attend à voir ses stocks s’écouler plus
rapidement qu’à l’habitude.  Avec la
Table de développement social, l’organisme travaille à créer deux pôles de
distributions. On écoute Armand Kayolo, directeur général à Moisson Outaouais.



La responsable du Pain quotidien, Marjolaine Piché, a fait savoir que pendant la crise le Pain quotidien envisage faire ses distributions alimentaires toutes les deux semaines.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser