Deveau Avocats Maniwaki

Plusieurs secteurs de la Vallée-de-la-Gatineau seront bientôt branchés à Internet

Une conférence de presse rassemblant la ministre responsable de la région de l’Outaouais, Stéphanie Vallée, et le député de la circonscription fédérale de Pontiac, William Amos, a été organisée en début de journée à Gracefield. Les députés étaient présents pour annoncer que leurs gouvernements respectifs injectent un peu plus de 2 M$ chacun dans un projet visant à brancher près de 1800 foyers au réseau Internet. En prenant en compte les investissements que devra faire Bell Canada, il s’agit d’investissements d’environ 6,7 M$ qui touchent 13 collectivités de la Vallée-de-la-Gatineau et des Collines-de-l’Outaouais.

Le but de l’annonce était d’indiquer que les foyers qui n’ont pas accès au réseau Internet pourront être branchés au cours des prochains mois et les travaux devraient débuter sous peu, le temps que les dernières ententes nécessaires soient signées, comme l’explique William Amos :

Cependant, selon ce qu’indique la ministre Vallée, ces personnes ne doivent pas s’attendre à avoir des vitesses de téléchargement faramineuses. Ces investissements serviront d’abord et avant tout à rendre le service accessible. Il est question d’offrir un service semblable à ce qu’on trouve ailleurs dans la MRCVG, c’est-à-dire une vitesse de téléchargement d’environ 5 Mbps :

Dans le communiqué de presse concernant cette annonce, on y fait mention que : «1 786 foyers auront accès à des services Internet haut débit dans la région. ». Cependant, selon la stratégie numérique du Québec et le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), on définit Internet haut débit comme ayant des vitesses de téléchargement d’au moins 50 Mbps, ce qui représente un téléchargement dix fois plus rapide que ce qui a été annoncé aujourd’hui. D’ailleurs, le CRTC croit que 90% des foyers et des entreprises au Canada auront accès à une connexion Internet d’au moins 50 Mbps d’ici la fin de 2021.

Lire également

Disparition d’un couple de Gracefield

La Sûreté du Québec a annoncé, plus tôt aujourd’hui, qu’un couple de Gracefield manque à …

MRCVG