Plus de 40 raquetteurs pour la journée plein air de Suicide Détour

Pour souligner la fin de la semaine québécoise de la prévention du suicide, l’organisme Suicide Détour a organisé une journée plein air, en collaboration avec la Coopérative golf de Maniwaki. Plus d’une quarantaine de personnes, jeunes comme moins jeunes, ont pris part à l’évènement.

Pour Carole St-Amour, coordonnatrice par intérim chez Suicide Détour, l’activité a atteint son but en faisant sortir les familles à l’extérieur et en les incitant à jouer dans la neige, puisque l’activité physique est une bonne façon de conserver une bonne santé mentale :

« Parler du suicide sauve des vies » était le thème choisi pour cette semaine de prévention. C’est avec cet état d’esprit que Suicide Détour compte organiser davantage d’activités dans la communauté et de les rendre plus accessibles :

Mentionnons qu’après la journée de plein air, une marche symbolique a eu lieu dans les rues de Maniwaki. Une dizaine de personnes ont pris part à cette dernière activité de la journée, après avoir passé les dernières heures à profiter des skis et des raquettes prêtées par la Coop golf.

Lire également

Des démarches pour insonoriser le bureau du maire à Gracefield

Dans un souci de confidentialité, les élus de Gracefield ont unanimement résolu d’aller en recherche …

MRCVG