Pénurie de main-d’œuvre: Gendron Automobile embauche trois travailleurs tunisiens

Le garage Gendron Automobile de Maniwaki a récemment fait l’embauche de trois mécaniciens de camions lourds et de véhicules légers provenant de la Tunisie qui commenceront leur travail dans deux semaines, soit après leur quarantaine.

Compte tenu de la pénurie de main-d’œuvre spécialisée, Gendron Automobile avait entamé en hiver 2019 des procédures d’embauche de travailleurs étrangers. Arrivés vendredi dernier de la Tunisie, ce sont Marwen Fdhila, Kacem Mosbah et Hamdi Blagui qui ont obtenu un contrat de travail de trois ans pour s’installer dans la Vallée-de-la-Gatineau. L’option d’entamer des démarches pour s’y installer à plus long terme avec leur famille n’est pas écartée. On écoute l’un des trois travailleurs, Kacem Mosbah:

Les trois nouveaux arrivants avaient fait leurs recherches sur la région avant d’arriver au pays, comme le mentionne le propriétaire du garage Gendron Automobile de Maniwaki, Denis Gendron:

L’agente d’accueil, d’intégration et de rétention de Complicité Emploi Vallée-de-la-Gatineau, Sylvie Dejouy, est en contact avec les trois nouveaux travailleurs tunisiens. Une visite de la région est organisée dès la fin de leur quarantaine.

Vous avez été témoin de quelque chose? Vous avez une nouvelle à partager avec le service de l’information de la Radio CHGA? Faites-le en cliquant ici ou en téléphonant au 819-449-9730.

Lire également

La Vallée-de-la-Gatineau peut encore compter sur les aides de services, mais les besoins sont toujours présents

Le premier ministre du Québec avait fait un appel à tous pour recruter des gens …

MRCVG