Actualité locale Par Natacha Desjardins |

Parle-moi... de ta santé psychologique : un défi pour les agriculteurs

UPA-Outaouais-Laurentides-logo-1024x256
Temps de lecture
2 min

La Fédération
UPA Outaouais-Laurentides et Écoute agricole des Laurentides profitent de la
Semaine nationale de prévention du suicide pour donner la parole à des membres
de la communauté agricole, dans une série de capsules vidéo abordant le sujet
de la santé psychologique.

Cette campagne
de sensibilisation se tiendra sous la thématique « Parle-moi » et se veut une
invitation bienveillante faite aux agriculteurs afin qu’ils surmontent leurs
réticences à parler de ce qu’ils vivent lorsqu’ils traversent une période
difficile.

Les capsules
seront dévoilées une à une, à raison d’une par semaine, sur les pages Facebook
de la Fédération de l’UPA et d’Écoute agricole des Laurentides.

La détresse
psychologique fait partie de la réalité agricole au Québec et selon une enquête
réalisée en 2006 par Ginette Lafleur et Marie-Alexia Allard, 51 % des
producteurs agricoles vivent un niveau élevé de détresse psychologique.

En 2019, en
seulement quatre mois, quatre agriculteurs se sont enlevé la vie en Outaouais.

Écoute agricole
des Laurentides offre un service de travailleurs de rang confidentiel pour
répondre à ce besoin. Au même titre que les travailleurs de rue en ville, ces
personnes rendent visite aux producteurs en milieu rural comme l’avait confirmé
la directrice générale de l’organisme en novembre dernier sur les ondes de
CHGA :



Les aléas du climat, des programmes d’aide financière inadéquats, un travail exigeant offrant peu d’occasions de répit, la pression et l’orgueil liés à la survie d’une entreprise qui se transmet de génération en génération sont des facteurs qui expliquent le stresse vécu par les producteurs d’après les informations de l’UPA Outaouais-Laurentides.


Besoin d’aide pour vous ou un proche?
Ligne québécoise de prévention du suicide : 1 866 APPELLE (277-3553).
Ce service est disponible partout au Québec, 7 jours sur 7, 24 heures sur 24.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser