Opposition au registre des armes à feu : Lac-Sainte-Marie conserve sa position

La question de la Loi sur l’enregistrement des armes à feu du Québec est revenue dans les discussions lors du conseil municipal de Lac-Sainte-Marie, au début du mois.

Après que certains membres du conseil municipal aient mentionné au maire ne plus se rappeler s’être prononcés à savoir s’ils étaient en faveur ou non du registre, Gary Lachapelle a utilisé son droit de veto pour ramener la question lors du conseil de juin. Cependant, au moment de voter, les conseillères Louise Robert et Carole Sage ont refusé de se prononcer. Comme les autres membres du conseil ont dit être contre le registre, la position de la municipalité n’a pas changé : Lac-Sainte-Marie continuera de s’opposer à la Loi sur l’enregistrement des armes à feu du Québec. Le maire de Lac-Sainte-Marie, Gary Lachapelle, explique :

Par contre, selon l’article 164 du code municipal, les élus municipaux ne peuvent se soustraire à l’obligation de se prononcer lorsqu’un vote est demandé, sous peine d’être mis à l’amende. Les deux conseillers de la municipalité à s’être abstenu de voter devront donc payer une amende de 10$, comme le prévoit la loi.

Vous avez été témoin de quelque chose? Vous avez une nouvelle à partager avec le service de l’information de la Radio CHGA? Faites-le en cliquant ici ou en téléphonant au 819-449-9730.

Lire également

Panne du réseau cellulaire dans la région

Depuis environ 23 h, hier soir, des abonnés de Bell éprouvent des difficultés avec la …