LGV – La Ribambelle
LGV – Assurancia Denis Bonhomme
LGV – O’Pano 105
LGV – Équipements Maniwaki
LGV – Langevin Grondin

METRO emboîte le pas aux citoyens qui désirent réduire leur production de déchets

Les initiatives pour réduire la quantité de déchets à l’enfouissement se multiplient dans la Vallée-de-la-Gatineau. Avec des groupes d’entraide consacrés à la réduction de sa production de déchets sur les réseaux sociaux, des utilisatrices d’organismes comme la Maison de la Famille de la Vallée-de-la-Gatineau qui profitent de certains ateliers pour fabriquer des sacs à aliments réutilisables et des entreprises qui vendent des produits ménagers en vrac, une tendance semble vouloir se dessiner dans la région. De plus en plus de Val-Gatinois prennent conscience de l’impact qu’ils ont sur l’environnement et décident d’agir en conséquence.

Dans le milieu de l’alimentation, l’utilisation des contenants réutilisables semble toutefois être plus compliquée et certains craignent de devoir à gérer des problèmes de salubrité alimentaire. Cependant, d’autres croient qu’il n’y a pas de débat à ce niveau. C’est le cas de la Boucherie à l’Ancienne de Maniwaki et de son administration qui acceptent déjà de déposer la viande dans des contenants réutilisables que leurs clients en apportent en magasin.

Les amateurs des épiceries en vrac pourront maintenant amener leurs plats réutilisables au marché METRO de leur choix, puisque la bannière a indiqué que les clients pourront les utiliser pour acheter des aliments frais à compter de lundi prochain 22 avril.

Les contenants en plastique et les sacs à glissière seront acceptés dans les magasins de la chaîne METRO, plus particulièrement dans les comptoirs de service de charcuterie, des mets cuisinés, de la viande, de la poissonnerie et le coin des pâtisseries. Pour éviter les risques de bris, les contenant en verre ne seront pas acceptés et les contenant de type «pot de margarine» non plus, en raison des codes barres qui s’y trouvent et qui pourraient causer une certaine confusion une fois rendu à la caisse.

Par voie de communiqué, METRO indique également être en train de travailler sur une politique sur les emballages et les imprimés qui sera lancée au cours des prochaines semaines. Selon la bannière, cette politique aidera les marchands à réduire les déchets liés aux emballages, parfois trop présents selon certains clients.

Lire également

Début de la construction du terrain de tennis à Grand-Remous

Le conseil municipal de Grand-Remous a finalement décidé de reconstruire le terrain de tennis à …

MRCVG