Actualité locale Par Louis-André Jalbert |

Marché immobilier dans la Vallée-de-la-Gatineau : le prix médian des propriétés explose à Lac-Sainte-Marie, Gracefield et Kazabazua

Immobilier maison
Temps de lecture
2 min

Depuis les derniers mois, la valeur des maisons dans l’Outaouais urbain a connu une hausse fulgurante de 30,4 %.

L’arrivée massive d’acheteurs provenant d’Ottawa, créant ainsi une congestion dans le marché immobilier de Gatineau, serait l’une des raisons principales de cette hausse.

Comme le nombre de propriétés disponibles à Gatineau est inférieur au nombre d’acheteurs, Stéphane Bisson, courtier immobilier pour l’équipe Keller Williams Distinction, observe un intérêt accru pour la Vallée-de-la-Gatineau :

Les recherches de M. Bisson confirment, entre autres, que le nombre de résidences vendues dans les municipalités de Lac-Sainte-Marie et de Gracefield, tout comme le prix médian de celles-ci, a bondi dans la dernière année. On l’écoute :

Ce phénomène touche également à la municipalité de Kazabazua, alors que le prix médian des foyers est passé de 152 000 $ à 232 500 $ lors de la même période. Cependant, le nombre de propriétés vendues a chuté, passant de 27 en 2020 comparativement à 17 pour 2021.

Selon Stéphane Bisson, cette pression à la hausse sur les valeurs résidentielles ne devrait pas s’essouffler de sitôt. La popularité du télétravail, la proximité des services, la quantité limitée de propriétés disponibles ainsi que la beauté naturelle de la Vallée-de-la-Gatineau expliqueraient l’effervescence de ces marchés.

Les données démontrent toutefois que l’arrivée de nouveaux acheteurs ne garantit pas une hausse du prix médian des maisons. Un portrait du marché immobilier dans la Ville de Maniwaki sera présenté sur les ondes de CHGA FM, vendredi matin.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser