Actualité locale Par Élizabeth Hubert |

Maison de répit Gilles-Carle : un projet novateur pour l’Outaouais

Senior couple with caregiver sitting outside
Temps de lecture
2 min

Voix et solidarité des aidants naturels de la Vallée-de-la-Gatineau compte implanter une Maison Gilles-Carle, soit une maison de répit adaptée pour les personnes à mobilité réduite, sur le territoire d’ici le printemps 2023.

Nancy Boudrias, directrice de Voix et solidarité des aidants naturels de la Vallée-de-la-Gatineau, précise qu’il s’agit d’un projet novateur pour la région de l’Outaouais :

La Maison de répit Gilles-Carle, en mémoire de l’artiste natif de Bouchette, pourra offrir un répit allant de 2 à 28 jours pour 6 personnes. Une chambre pourrait également offrir la possibilité d’accueillir un aidé et son aidant naturel.

Des discussions sont en cours pour l’ajout d’un service de répit de jour pour venir en aide aux aidants travailleurs, service qui pourrait accueillir jusqu’à quatre personnes de plus, comme le mentionne Mme Boudrias :

La Maison Gilles-Carle permettra également la création d’une quinzaine d’emplois, en plus de permettre la tenue de stage pour les finissants au programme de préposé aux bénéficiaires. Mme Boudrias espère toutefois que la pénurie de main-d’œuvre qualifiée sera terminée d’ici l’ouverture de la maison de répit.

Mme Boudrias précise également que plusieurs étapes restent à être complétées avant l’achat de la maison où le service sera donné, comme la finalisation des documents et la tenue de collectes de fonds, notamment.

Notons que huit maisons de répit Gilles-Carle sont déjà implantées au Québec. Il s’agirait de la première maison à s’implanter en Outaouais.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser