Actualité locale Par Marc Beaudoin |

L’UPA réclame un code de conduite pour protéger les producteurs agroalimentaires de l’Outaouais

agriculture
Temps de lecture
1 min

Dans l’objectif de protéger les producteurs agroalimentaires de l’Outaouais, la cheffe de l’opposition officielle, Dominique Anglade, propose un code de conduite pour encadrer les contrats d’approvisionnement entre les détaillants et les fournisseurs.

L’Union des Producteurs Agricoles (UPA) demande, depuis plusieurs années, qu’un code de conduite soit mis en place. Les grandes chaînes, tels Walmart, United Grocers et Loblaws ont annoncé leur intention de retenir un pourcentage des montants à payer aux fournisseurs pour développer le secteur des ventes en ligne. Écoutons le président de l’UPA, Marcel Groleau :

L’UPA précise qu’un code de conduite obligerait les grandes chaînes à négocier les frais au lieu de les imposer au gré de leurs volontés. Marcel Groleau explique :

Des démarches sont en cours pour l’obtention de ce code de conduite. Le président de l’UPA a déjà eu une conversation avec la cheffe de l’opposition officielle à ce sujet. Quant au ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, André Lamontagne, il a rencontré les responsables des grandes chaînes.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser