Actualité locale Par Félix-Antoine Parent |

Luce Farrell met en doute la construction du Foyer Père Guinard puis revient sur ses propos

Luce-Farrell-candidate-PLQ-2018-Gatineau-1
Temps de lecture
2 min
Luce Farrell – candidate PLQ 2018 Gatineau

De passage à la résidence La Belle Époque de Maniwaki, hier, la candidate libérale dans la circonscription de Gatineau a mis en doute la concrétisation du projet de construction du nouveau Foyer Père Guinard.

À moins de 10 jours de l’élection provinciale, les représentants du Parti Québécois, de Québec Solidaire et du Parti libéral du Québec étaient invités à faire part de leurs engagements envers les aînés. C’est à ce moment que Luce Farrell, qui cherche à se faire élire sous la bannière libérale, a avancé, selon des sources contactées par CHGA, que seul son parti pouvait assurer la continuité du projet de construction d’un nouveau CHSLD, laissant sous-entendre que l’arrivée au pouvoir d’une autre formation politique pourrait compromettre le succès de ce dossier. Invitée à préciser sa pensée, Luce Farrell a tenu à rectifier le tir, soulignant que la construction du Foyer Père Guinard était prioritaire et qu’elle s’engageait à travailler afin d’assurer la réalisation de ce projet :

Lorsque contactée, hier en fin d’après-midi, la porte-parole du Centre intégré de Santé et de Services sociaux de l’Outaouais, Geneviève Côté, a confirmé que les sommes ont déjà été réservées pour ce projet et qu’il est en cours de réalisation. Un changement de parti politique dans Gatineau ne viendrait donc pas compromettre l’issue du projet.

Pour la directrice générale de l’Association de solidarité et d’entraide communautaire de la Vallée-de-la-Gatineau, Danielle Beaudry, il est inconcevable que la candidate libérale utilise un argument semblable dans le but d’obtenir la faveur des électeurs :

D’ailleurs, l’ASEC Vallée-de-la-Gatineau a convié les candidats des quatre principales formations politiques à prendre part à une rencontre ayant pour thème les aînés. Seuls les candidats de la Coalitions Avenir Québec, du Parti Québécois et de Québec solidaire ont accepté l’invitation.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser