Actualité locale Par Jordan Maheu |

L’inventaire aérien du MFFP confirme un déclin de la population d’orignaux

moose-in-the-trees-PKRRTZJ-1024x684
Temps de lecture
2 min

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) a réalisé cet hiver un inventaire aérien de la population d’orignaux dans la réserve faunique La Vérendrye. Les résultats confirment l’inquiétude des communautés algonquines quant au déclin de la population d’orignaux dans ce secteur. On écoute le biologiste et spécialiste de la grande faune au MFFP en Outaouais, André Dumont :


Infos CHGA · André Dumont

Selon les données de l’inventaire, on dénombre 2 075 orignaux sur le territoire, dont une bonne proportion de femelles adultes, comme l’explique André Dumont :


Infos CHGA · André Dumont 2

La Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ) a réduit de 250 à 175 le nombre de groupes accueillis pour la saison de chasse 2020. Le nombre de permis de femelles pour ce territoire a aussi été réduit de 200 à 100 permis.

Rappelons que les membres de la communauté algonquine de Lac Barrière font pression sur le gouvernement du Québec pour la mise en place d’un moratoire sur la chasse sportive à l’orignal dans la réserve faunique La Vérendrye. Le MFFP assure travailler en collaboration avec les communautés algonquines et précise présenter des plans de gestion de l’orignal depuis 1993.

Les Algonquins de Lac Barrière manifesteront dans la réserve faunique La Vérendrye lors la prochaine période de chasse sportive à l’orignal. Ils planifient y être présents tout au long de la période de chasse du 14 septembre au 13 octobre.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser