Actualité locale Par Félix-Antoine Parent |

L’intégration des perspectives autochtones dans l’enseignement : un outil de plus pour les enseignants selon le CSSHBO

Commission-scolaire-des-Hauts-Bois-de-lOutaouais-CSHBO
Temps de lecture
2 min

Le Centre de services scolaire des Hauts-Bois-de-l’Outaouais (CSSHBO) accueille positivement l’ajout d’une nouvelle compétence au programme de formation universitaire des futurs enseignants. Celle-ci vise à lutter contre le racisme au Québec en offrant aux enseignants une connaissance plus approfondie des enjeux des peuples autochtones pour que ce savoir soit, par la suite, transmis aux élèves.

S’il voit d’un bon œil cet ajout au référentiel de compétences des enseignants, le directeur du CSSHBO est d’avis que son impact sera moins significatif dans une région comme la Vallée-de-la-Gatineau où la compréhension des enjeux autochtones est généralement meilleure qu’ailleurs au Québec. On écoute Denis Rossignol qui précise sa pensée :

Pour le Conseil en éducation des Premières Nations, il était important que cette compétence soit incluse dans le programme de formation universitaire des futurs enseignants afin d’améliorer l’intégration des élèves issus des Premières Nations. Le directeur général de l’organisation, Denis Gros-Louis, commente :

Cette demande provenant de plusieurs organisations en lien avec les Premières nations figure dans le nouveau Référentiel de compétences lancé, hier, par le gouvernement du Québec.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser