Actualité locale Par Marc Beaudoin |

L’impact de la COVID-19 sur le marché immobilier

close-up-of-home-model-money-and-house-keys-PLYC9CP-1024x707
Temps de lecture
1 min

En cette période de pandémie de la COVID-19, le marché de l’immobilier n’est pas épargné et doit se conformer à des règles strictes.

Depuis le 20 avril, aucune visite ni aucune inspection ne sont autorisés. Les vendeurs et les acheteurs désireux de vendre ou d’acheter une maison peuvent procéder à une inscription temporaire. L’offre d’achat peut tout de même être faite conditionnellement à la future visite et la future inspection, quand cela sera permis.

Pour les maisons mises en vente avant le 20 avril, les visites sont permises, mais restreintes aux personnes qui ont l’obligation de se loger avant le 30 juillet et en respectant les mesures pour éviter la propagation de la COVID-19.

Avec ces consignes, le travail du courtier immobilier est quelque peu changé, comme l’explique Paul Gendron, courtier immobilier pour RE/MAX vision :

 

Pour l’Outaouais, les prix sont stables et avec la baisse du taux d’intérêt, selon les prédictions, les prix devraient se maintenir. M. Gendron a bon espoir que la reprise sera bonne après la crise.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser