Actualité locale Par Marc Beaudoin |

Les travailleurs du secteur public votent pour augmenter les moyens de pression envers le gouvernement

Cité étudiante
Temps de lecture
1 min

Hier, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs de soutien de la Commission scolaire des Hauts-Bois de l’Outaouais, affilié à la Fédération des employées et employés de services publics (FEESP-CSN), membres de la CSN, ont voté massivement en faveur d’un mandat visant à augmenter les moyens de pression et à planifier la grève à exercer au moment jugé opportun.

Alfonso Ibarra Ramirez, président du Conseil central des syndicats nationaux de l’Outaouais (CCSNO-CSN) mentionne que les négociations du renouvellement de la convention collective ont commencé avant l’arrivée de la pandémie, mais que celle-ci a eu des impacts positifs et négatifs sur la situation :

Les différents syndicats des secteurs publics demandent l’amélioration des conditions de travail et des conditions salariales pour leurs travailleurs qui œuvrent en première ligne durant la pandémie. Alfonso Ibarra Ramirez indique que la réalité de la région a aussi un impact sur les revendications :

M. Ibarra Ramirez mentionne qu’il reste beaucoup d’éléments à considérer avant le déclenchement d’une grève, mais pour le moment, le plan d’action est l’intensification des moyens de pression.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser