Actualité locale Par Simon Deschamps |

Les plus démunis pourront recevoir une aide alimentaire d’urgence pendant la crise du coronavirus

woman-with-food-in-shopping-cart-at-supermarket-PF8BRWT-1024x683
Temps de lecture
2 min

Malgré
l’annulation du service de la popote roulante dans la Vallée-de-la-Gatineau, en
raison des mesures prises pour protéger la population contre la COVID-19, les
gens qui auraient besoin d’une aide alimentaire d’urgence pourront tout de même
la recevoir.

L’Entraide de la Vallée, le Pain quotidien de Maniwaki et Oeuvres de charité Aux Goûts du jour de Gracefield ont confirmé cette information à CHGA-FM.  Les utilisateurs de ces services devront faire connaître leurs besoins. On écoute le curé Sylvain Desrosiers, dont la paroisse L’Assomption de Marie s’occupe des services du Pain quotidien de Maniwaki suivi des propos de Nathalie Larche, directrice de l’Entraide de la Vallée.



L’Entraide de la Vallée a fermé ses locaux jusqu’au 30 mars, le Pain quotidien jusqu’à nouvel ordre et les Oeuvres de charité Aux Goûts du jour jusqu’au 3 avril.

Ces organismes ont pris la décision de suspendre leurs activités
normales, alors que la majorité de leurs bénévoles sont âgés de plus de 70 ans,
et que le gouvernement du Québec leur a demandé de s’isoler afin de se protéger
contre le coronavirus, mais également pour respecter les mesures mises en place
pour limiter la propagation du virus.

En ce qui concerne les Oeuvres de charité Aux Goûts du jour, qui fait du dépannage alimentaire pour le secteur sud de la Vallée-de-la-Gatineau, sa responsable, Raymonde Carpentier, indique que le fonctionnement pour les requêtes se fait comme à l’habitude. Les gens doivent faire parvenir leur demande à l’organisme avant midi le mercredi. L’organisme continuera de suivre la situation au fil des semaines et réévaluera son offre de service.

Toutefois, ces organismes de dépannage alimentaires soutiennent que Moisson Outaouais a suspendu ses livraisons de denrées dans la Vallée-de-la-Gatineau. Mais les organismes peuvent aller chercher des denrées chez Moisson Outaouais. Un plan d’urgence serait d’ailleurs en préparation avec la Table de développement social de la Vallée-de-la-Gatineau.

Par ailleurs, Moisson Outaouais s’attend à ce que ses réserves s’écoulent plus rapidement que prévu en raison de la pandémie. Ils demandent au public de faire preuve de générosité et de faire des dons monétaires.  

Autres actualités qui pourraient vous intéresser