Actualité locale Par Louis-André Jalbert |

Enjeu des droits de passage : les Ours Blancs envisagent la création de sentiers permanents

Motoneige
Temps de lecture
2 min

Malgré les efforts des clubs de motoneiges, plusieurs propriétaires s’exaspèrent du comportement de certains motoneigistes qui profitent des grandes terres pour dévier des pistes, nuisant aux récoltes des agriculteurs.

Pourtant, plusieurs solutions ont été mises sur pied pour enrayer ce type de conduite; des amendes, des cordes délimitant les sentiers, une surveillance accrue sur les terres agricoles, des campagnes de sensibilisation.

Pierre Croteau, président du club de motoneige Les Ours Blancs, croit que la solution idéale serait d’offrir des crédits de taxes aux propriétaires terriens en mettant sur pied des sentiers permanents :

M. Croteau considère qu’il est temps que les gouvernements agissent dans ce dossier pour permettre à tous de profiter des retombées économiques qu’amènent le tourisme et l’industrie de la motoneige :

Par ailleurs, la Vallée-de-la-Gatineau n’est pas la seule municipalité régionale de comté (MRC) à vivre une situation de la sorte.

La MRC Lac-Sainte-Jean-Est avait mis en place un système de compensation par kilomètre de terrains privés cédés aux motoneigistes en 2012, des coûts maximaux de 100 000 $ par année dans le budget de la MRC. Voyant que le gouvernement n’investirait pas pour clôturer les sentiers, les clubs de motoneige ont pris le relais en 2015.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser