Actualité locale Par Marc Beaudoin |

Les municipalités et les villes en région sont les plus grandes perdantes du discours du Trône

Male Speaker Standing In Front Of Microphones
Political speech. Politcian addressing the crowd at the election campaign gathering
Temps de lecture
1 min

La situation actuelle de la pandémie de la COVID-19 a eu un impact sur le plan d’action du parti Libéral du Canada, ce qui a influencé le discours du Trône. Le programme qui a été présenté ressemble davantage à une plateforme électorale qu’à la présentation de projets de loi.

Selon Geneviève Tellier, professeure titulaire en études politiques de la faculté des Sciences sociales de l’Université d’Ottawa, la plus grande déception se situe au niveau des Municipalités, qui sont très peu ciblées par le discours :

Les programmes proposés seront offerts autant aux centres urbains qu’aux milieux ruraux, à l’exception du dossier du service Internet qui s’adresse aux régions. Geneviève Tellier précise que la crise actuelle pourrait être un argument pour faire avancer le dossier :

La professeure Tellier précise qu’il faudra surveiller le discours sur le budget pour essayer d’obtenir plus d’informations sur les éléments qui ont composé le discours du Trône.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser