Actualité locale Par Félix-Antoine Parent |

Les maires ont choisi un représentant pour siéger au C.A. de la SOPFEU

SOPFEU
Temps de lecture
2 min

Le conseil des maires de la Vallée-de-la-Gatineau et le comité d’urgence SOPFEU sont toujours en attente d’une réponse de la part du conseil d’administration de la Société de protection des Forêts contre le feu, eux qui demandent de préserver la direction générale à la base de Maniwaki, de désigner Maniwaki comme l’entrepôt provincial et national des équipements, de préserver l’intégralité du centre régional de lutte (CRL) de la base et de poursuivre le développement continu de celle-ci.
De plus, ils demandent qu’un représentant de la région siège au sein du conseil d’administration de la SOPFEU afin de mieux représenter les intérêts de la Vallée-de-la-Gatineau. Après discussions, les maires de la région ont désigné Dominique Lauzon, ingénieur forestier à la MRC Vallée-de-la-Gatineau. La préfète, Chantal Lamarche, explique cette décision :

La résolution a été acheminée au conseil d’administration de la SOPFEU.

Rappelons que jeudi dernier, les élus de la MRC Vallée-de-la-Gatineau et les membres du Comité d’urgence SOPFEU ont demandé à obtenir une réponse à leurs demandes d’ici le 4 mai. Une entrevue avec la préfète, Chantal Lamarche, sera dédiée à ce sujet, ce midi, à l’Heure juste.

Autres actualités qui pourraient vous intéresser